le lobby nucléaire

Actualité sur le nucléaire > Qu'est ce que le lobby nucléaire ?

Le lobby nucléaire est un groupe de pression qui défent l'industrie nucléaire. Les grandes catastrophes nucléaires de l’histoire, de Mayak à Fukushima en passant par Tchernobyl, se suivent... la désinformation reste entière, et nous, citoyens du Japon et d’ailleurs, sommes les premières victimes.

EDF, Areva, Suez font partis du lobby nucl¨aire

Le lobby nucléaire nous cache-t-il des choses sur l'accident de Tchernobyl ?

De tous les accidents survenus jusqu'à aujourd'hui, celui de Tchernobyl, le 26 avril 1986 en Ukraine est le plus grave. Une explosion de vapeur a eu lieu dans le bâtiment et a provoqué un incendie. Pendant 10 jours, des produits radioactifs ont été rejetés dans l'atmosphère.

Depuis le jour de la catastrophe, l'industrie nucléaire a manoeuvré pour empêcher l'établissement de la vérité. En voici la preuve.

Pendant 9 ans, le Prof. Yu.I. Bandazhevsky et les collaborateurs de l'Institut médical de Gomel ont étudié la radiotoxicité du Cs137, et montré que le césium se concentre fortement dans certains organes comme les glandes endocrines et le coeur, jusqu'à 50 fois plus que dans d'autres tissus.

Dans les zones contaminées à raison de plus de 5 Ci de Cs137/km2, l'impact négatif sur la santé affecte la presque totalité des enfants.

Ses travaux ont valu au Prof. Bandazhevsky, suite à une dénonciation pour corruption retirée par la suite, huit années de Goulag. Des médecins, anciens collaborateurs de la jeune Faculté de médecine créée par Bandazhevsky, ont perdu leurs fonctions.

En effet, ces travaux contredisent les thèses que le pouvoir autoritaire biélorusse préfèrerait voir émerger.

Le régime biélorusse, qui reçoit de fortes aides internationales, ne souhaite pas dépenser trop d'argent pour essayer d'atténuer les conséquences de Tchernobyl. Il trouve des alliés naturels auprès du lobby nucléaire qui, lui, veut "montrer" qu'un accident nucléaire n'a pas de conséquences irrémédiables.

Un autre scientifique, le Prof. Nesterenko, publie, année après année, ses données et les remet au gouvernement : le césium, même ingéré en quantité modeste, s'accumule dans les organes et entraîne des maladies graves.

Les mesures quotidiennes de la contamination des aliments, et les mesures deux fois l'an de la charge corporelle en radiocésium chez les enfants, représentent un rappel intolérable de cette catastrophe.

Pourtant, face à toutes ces études, le lobby nucléaire déforme la réalité de Tchernobyl en appliquant le mensonge par omission.

Le CEPN a mis en place le projet ETHOS, sensé être un rapport scientifique sur les conséquences de l'accident de Tchernobyl.

Or, il manque des données fondamentales sur le césium 137, ainsi que sur la détérioration de l'état de santé des enfants.

Le rapport d'ETHOS est donc incomplét et utilise le "mensonge par omission" dont le lobby nucléaire a tant besoin.


Quelles sont les conséquences des mensonges par omissions du lobby nucléaire?

Des gens sont malades dans les zones contaminées, et même si il semble difficile de le nier, le lobby nucléaire a trouvé une explication toute simple : ce sont des maladies psychosomatiques !  

Selon Francis Sorin, dirigeant de la Société Française d'Energie Nucléaire (la SFEN, qui regroupe plusieurs milliers de cadres de l'industrie nucléaire), "l'accident a été un drame pour les populations résidentes avec l'apparition incontestable de pathologies notamment psychosomatiques avec troubles cardiaques, maladies digestives, anxiété. "

Pourquoi mentir sur les vraies conséquences de la catastrophe de Tchernobyl ?

Le lobby a tenté de convaincre l'administration et les représentants de certains ministères du Bélarus, qu'il fallait maintenant réhabiliter les régions encore plus proches de Tchernobyl, encore plus contaminées que le district de Stolyn.

L'objectif est de montrer qu'il est possible de vivre, de travailler, de cultiver dans des territoires contaminés jusqu'à 40 Curies/km2, voire davantage, et que, suite à des conseils ou la fourniture de " mallettes pédagogiques ", ces territoires ne représentent aucun danger pour la santé des enfants.

Le lobby nucléaire est parvenu a son objectif principal : il ne ressort jamais du programme Ethos que la sortie du nucléaire serait, ne serait-ce que sous forme d'hypothèse, un bon moyen pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire.

Le seul message véhiculé par ces programmes est, en fin de compte, qu'il faut accepter de vivre avec le nucléaire, et le cas échéant en zone contaminée.  

L'exemple de l'accident de Tchernobyl, et plus récemment de Fukushima au Japon prouvent que le lobby nucléaire n'a aucune mauvaise conscience à omettre l'information aux citoyens. On peut donc en déduire que nous sommes loin de tout savoir sur l'état des centrales nucléaires, notamment en France.

Source :
www.sortirdunucleaire.org/enquete-tcherno.pdf
Michel Fernex  quand_le_lobby_nucleaire.doc

Pour en savoir plus : http://sortirdunucleaire.org/

Savoir plus sur :
l'accident de Tchernobyl Cliquez ici en savoir plus sur les centrales nucleaires
1980 à Plogoff :
des manifestants se
sont opposés au nucléaire
Savoir plus sur :
La contamination à l'uranium par Areva Cliquez ici en savoir plus sur les centrales nucleaires
Définitions
Historique
Les armes nucléaires
Les centrales nucléaires
Le nucléaire médical
État des lieux des énergies
La France nucléaire
Conséquences
L'avenir du nucléaire
Un choix français :
le chauffage électrique
Le nucléaire en Bretagne
Tchernobyl et
l'Europe de l'Est
1957 : l'accident de Mayak en urss
L'Allemagne
Niger et Gabon : contamination à l'uranium
L'Inde
Nucléaire et environnement
Accidents nucléaires
et terrorisme
Risques sur la santé
Déchets radioactifs
Transports
à haut risque
Nucléaire militaire : une menace réelle
L'énergie nucléaire n'est pas gratuite !
Halte au gaspillage !
Énergie solaire
Biomasse
Énergie éolienne
Hydroliennes
Énergie hydraulique
Géothermie
Habitat bioclimatique
Démarche Négawatt
Fournisseurs d'électricité verte
Nucléaire et démocratie
Sureté nucléaire ?
Le lobby nucléaire
Le réacteur ITER
Nucléaire : solution à l'effet de serrre ?
Le nucléaire n'est pas renouvelable
Les travailleurs du nucléaire
Les oppositions
Qu'est ce que le nucleaire ?
Le cas de la france
le reste du monde
Les dangers du nucleaire
Les solutions
Les actus
indication menu
lien vers definition
lien vers la rubrique cas de la France
lien vers le reste du monde
lien vers les dangers
lien vers les solutions
lien vers les actus
actualite nucleaire

Liens utiles - - - Glossaire - - - FAQ (foire aux questions) - - - Inscription newsletter - - - Plan - - - Actualités du nucléaire - - - Archives : anciens articles
Énergie nucléaire ? - - - Nucléaire en France : une exception - - - Nucléaire dans le monde - - - Risques & dangers du nucléaire - - - Solutions pour sortir du nucléaire
Mentions légales