plogoff : une centrale nucléaire pas la bienvenue

Le nucléaire en Bretagne > Les habitants de Plogoff s'opposent au projet d'une centrale nucléaire

plogoff non a la centrale nucleaire

Plogoff est une petite commune de 2 300 habitants, à 5 km de la pointe du Raz, à l’extrémité de la Bretagne. C'est sur cette pointe, face à l’île de Sein, l’un des plus typiques paysages bretons, que le gouvernement tenta de construire une centrale nucléaire.

1/ Un mobilisation spectaculaire contre l'implantation d'une centrale

2/ Les raisons qui motivent la population de Plogoff à lutter

3/ Interview Nicole et Félix Le Garrec

1/ Un mobilisation spectaculaire contre l'implantation d'une centrale nucléaire

Février 1980 : la population de Plogoff entière se soulève pour lutter contre l’implantation d’une centrale nucléaire dans leur commune. Les affiches et slogans fleurissent : à la devanture de chaque commerce, sur les fenêtres des habitations, sur les murs de la commune, même sur le clocher, et dans les environs. La population refuse entièrement le projet d’implantation d’une centrale nucléaire sur leurs terres.

Le gouvernement met en place une enquête publique, destinée à connaître l’avis de la population.
« Il ne saurait être question d’imposer aux français un programme nucléaire auquel ils seraient profondément opposés après avoir été complètement informés. » déclare Valéry Giscard d’Estaing, président de la république, au journal «  Le Monde », le 26 janvier 1978.

Cette enquête est boycottée, autant par les habitants que par leurs maires, qui refusent d'y soumettre la population. En effet, après avoir contacté diverses communes sur lesquelles une centrale fut construite, les élus se rendent compte que l’avis populaire n’est jamais pris en considération.
Devant le refus des habitants et du maire de se conformer à cette enquête, le gouvernement envoie des gardes mobiles sur place. Pour contrer, peut-être, un début de révolte ? Il ne s’imagine sans doute pas que la population résistera pendant 6 semaines, avant d’obtenir gain de cause.

tracts Plogoff

2/ Les raisons qui motivent la population de Plogoff à lutter

Très vite, la population entière se mobilise. Les habitants de Plogoff sont rapidement rejoints par ceux des communes adjacentes, et par des manifestants venus de plus loin.

La centrale nucléaire à Plogoff ? La population est unanimement contre. Pourquoi ? Parce que cette centrale polluera le paysage, tout d’abord. Les pêcheurs sont persuadés (à juste raison), que ses rejets feront fuir ou empoisonneront les poissons. Les anciens, eux, refusent de voir la terre sur laquelle ils ont grandi occupée par une centrale.

Après des démonstrations pacifistes, les manifestants décident de se défendre plus fermement. Certains commencent à lancer pavés et cocktails molotov. D’autres, choqués par la violence les premiers jours, s’y résigneront aussi. C’est le début des violences policières.

Les parachutistes sont appelés en renfort, accompagnés de 800 gendarmes mobiles.
Pour réprimer la révolte, les policiers lancent des fumigènes, qui irritent les yeux et les bronches, sur les manifestants, même pacifistes. Les manifestants sont dispersés à coup de charges, de matraques; certains habitants sont arrêtés.

Aussi bien des jeunes que des anciens, des femmes et enfants, ont pris parti dans cette lutte. A force d’injonctives, les mamies font craquer les militaires les plus jeunes et les moins préparés.

Grâce à des mois de lutte acharnée, la centrale nucléaire prévue à Plogoff ne verra jamais le jour. Aujourd’hui, le vent continue de souffler sur le terrain prévu à cet effet et la zone a été classée. Aucune centrale nucléaire ne devrait y voir le jour.

Tracts manifestation ├ Plogoff

3/ Interview Nicole et Félix Le Garrec

Nicole et Felix Le Garrec ont réalisé le film documentaire" Plogoff, des pierres contre des fusils", sorti en 1980. Ils répondent aux questions de Nucléaire non Merci lors d'un interview le 07 Mars 2009.




Article et interview réalisés par Kat

En savoir plus : voir le film documentaire" Plogoff, des pierres contre des fusils", de Nicole Le Garrec, sorti en 1980.

Pour en savoir plus : http://sortirdunucleaire.org/

Pourquoi une solidarité entre Plogoff et le Larzac est-elle née ?


« Dans les années 70, il y avait quand même une grande solidarité au niveau des luttes sociales. Les gens voulaient un changement (…). Il est évident que les gens de Plogoff se sont battus contre le nucléaire et aussi pour cette appartenance à une terre. Le cap Sizun est une presqu’île, or on sait que les îles, dès qu’il y a une menace extérieure, font bloc. Ils se sentent, contrairement à aujourd’hui ou les gens sont beaucoup plus mobiles, attachés à une terre. (…). Et ils ressentaient chez les gens du Larzac ce même attachement à leur territoire. Et donc ça les rapprochait. En plus, être entré en résistance ça créait forcément un lien. Nous-même étions dans une position difficile, face à des forces mobiles et c’était leur cas aussi. »


Donc, ce n’est pas la même lutte mais, au fond, c’est la même résistance ?


« Ce n’est pas la même lutte mais il faut dire que l’esprit de solidarité était plus grand à l’époque, donc c’était très naturel d’être proche des gens du Larzac. On était de ce côté là. »


Propos de Nicole Legarrec, recueillis par Kat

Qui manifeste ?
- Les habitants de Plogoff et des communes alentours
- Des manifestants venus de communes plus éloignées
- Des écologistes en colère

 

Pourquoi ?
- Pollution visuelle d’un paysage magnifique
- Fuite ou empoisonnement du poisson (ressource majeure)
- Peur de la radioactivité, des déchets nucléaires, des risques d'accidents nucléaires, etc.

Définitions
Historique
Les armes nucléaires
Les centrales nucléaires
Le nucléaire médical
État des lieux des énergies
La France nucléaire
Conséquences
L'avenir du nucléaire
Un choix français :
le chauffage électrique
Le nucléaire en Bretagne
Tchernobyl et
l'Europe de l'Est
1957 : l'accident de Mayak en urss
L'Allemagne
Niger et Gabon : contamination à l'uranium
L'Inde
Nucléaire et environnement
Accidents nucléaires
et terrorisme
Risques sur la santé
Déchets radioactifs
Transports
à haut risque
Nucléaire militaire : une menace réelle
L'énergie nucléaire n'est pas gratuite !
Halte au gaspillage !
Énergie solaire
Biomasse
Énergie éolienne
Hydroliennes
Énergie hydraulique
Géothermie
Habitat bioclimatique
Démarche Négawatt
Fournisseurs d'électricité verte
Nucléaire et démocratie
Sureté nucléaire ?
Le lobby nucléaire
Le réacteur ITER
Nucléaire : solution à l'effet de serrre ?
Le nucléaire n'est pas renouvelable
Les travailleurs du nucléaire
Les oppositions
Qu'est ce que le nucleaire ?
Le cas de la france
le reste du monde
Les dangers du nucleaire
Les solutions
Les actus
indication menu
lien vers definition
lien vers la rubrique cas de la France
lien vers le reste du monde
lien vers les dangers
lien vers les solutions
lien vers les actus
actualite nucleaire
Savoir plus sur :
Les éoliennes sous l'eau : les hydroliennesCliquez ici en savoir plus sur les centrales nucleaires
Savoir plus sur :
la première centrale nucléaire construite à Brennilis

- - - Liens utiles - - - Glossaire - - - FAQ (foire aux questions) - - - Inscription newsletter - - - Plan du site nucléaire non merci.net - - - Archives : anciens articles
Énergie nucléaire ? - - - Nucléaire en France : une exception - - - Nucléaire dans le monde - - - Risques & dangers du nucléaire - - - Solutions pour sortir du nucléaire
Réalisation site internet - - - Mentions légales - - -Balades en Pays Bretagne